1. Home
  2. /
  3. Articles du journal municipal
  4. /
  5. Pierrefitte contre l’Apartheid

Pierrefitte contre l’Apartheid

À travers son nom, le square Nelson-Mandela témoigne encore aujourd’hui de l’engagement des Pierrefittois contre l’Apartheid, la politique de ségrégation raciale en Afrique du Sud qui prit fin seulement en 1991.

Dans notre commune, la mobilisation se cristallise en 1986 autour de l’arrestation en Afrique du Sud d’un jeune coopérant français, Pierre-André Albertini, jugé coupable d’avoir transporté des armes pour le compte de l’ANC (African National Congress). Ce parti politique fondé en 1912 s’était donné pour mission de défendre les intérêts de la population noire. Devant l’ampleur des protestations organisées par l’ANC, le parti est interdit en 1960 et la lutte pour l’égalité des droits en Afrique du Sud se poursuit dès lors clandestinement.

Pour de nombreux Pierrefittois, l’arrestation d’Albertini permet de mettre en lumière la situation politique en Afrique du Sud. Un comité de soutien à Albertini est créé en janvier 1987. Une exposition sur le racisme et sur l’histoire de l’ANC est programmée à la Maison du Peuple en février. Des débats, des pétitions permettent de faire mieux connaître la cause. Enfin, le conseil municipal décide de donner au « parc de la zone d’aménagement Guéroux » le nom de Nelson Mandela, militant de l’ANC emprisonné depuis 1962 et symbole international de la lutte contre l’Apartheid. Le square est inauguré le 13 juin 1987 par Dulcie September, représentante de l’ANC en France.

Malgré une forte mobilisation internationale, l’ANC est toujours interdit en Afrique du Sud. Les tensions sont vives et Dulcie September est assassinée à Paris le 29 mars 1988. Dès le 9 avril, une plaque est dévoilée au parc Nelson-Mandela pour lui rendre hommage.

En 1990, Nelson Mandela est enfin libéré. En collaborant avec le Président Frederik de Klerk, il contribue ensuite au processus d’abolition des lois d’Apartheid en 1991 et à la mise en place d’un régime démocratique. Après avoir reçu le prix Nobel de la Paix en 1993, il devient le premier président noir d’Afrique du Sud en 1994.

——————-

Pour raconter l’histoire de la lutte contre l’Apartheid à Pierrefitte, des ressources sont disponibles aux archives municipales :

  • les publications municipales, parmi lesquels le journal municipal (PER01), mais aussi Le Journal du Maire  (1983-2001 – PER02),
  • les délibérations du conseil municipal, notamment pour consulter la délibération par laquelle le parc Nelson-Mandela prend son nom (1D1_37),
  • les discours du maire pour les années 1986-1996 (96-6W1),
  • la correspondance du maire pour les années 1987 et 1988 (98-3W35-36),
  • le dossier d’organisation de l’événement x (948W13),
  • des photographies conservées parmi plus de 20 000 tirages ou négatifs des collections municipales.