1. Home
  2. /
  3. Articles du journal municipal, Pas à la une
  4. /
  5. L’épopée télévisée des Invincibles...

L’épopée télévisée des Invincibles de Pierrefitte

Il y a 50 ans, des enfants et des adolescents de Pierrefitte deviennent les vedettes d’un jeu télévisé pour la jeunesse : le tournoi des champions dans l’émission Le Grand Club.

Entre décembre 1966 et juillet 1967, il faut huit émissions à une dizaine de jeunes du patronage laïque de Pierrefitte-sur-Seine pour emporter la coupe de ce programme pour la jeunesse, après avoir battu mois après mois des équipes de Malakoff, Créteil, Marseille, Orly, Sceaux, Viroflay, Bondy et Breteuil.

Le Grand Club a été créé en 1964 sur la 1ère chaîne de l’ORTF par l’animateur et producteur Gilbert Richard. Dans ces années-là, les enfants ne vont pas à l’école le jeudi, et la télévision propose déjà des programmes pour eux tout au long de la journée. Le Grand Club est diffusé à 16h30, une fois par mois. Des feuilletons, des sketchs, des chansons, des reportages composent cette émission, ainsi qu’un tournoi en direct opposant des équipes d’adolescents dans des épreuves sportives et culturelles.

Tout commence par une grande émission après Noël…

L’aventure débute par une émission spéciale pendant les fêtes de Noël, diffusée le 30 décembre 1966 en direct du studio du Moulin de la Galette à Paris : Le Grand Tournoi. Une centaine de garçons et de filles de Pierrefitte, de 11 à 14 ans, y participent dans le cadre des activités des vacances, encadrées par le patronage laïque. Parmi eux, certains affrontent des représentants de Malakoff dans une série de jeux qui se déroulent sur la scène : la « course cycliste sur home trainer », le « jumelle-basket », la « poutre géante » ou encore des questions de mathématiques ou d’histoire de France.

De Marseille à Saint-Denis

Les victoires se succèdent pour l’équipe de Pierrefitte, dont les membres sont bientôt surnommés « Les Invincibles ». Tous pratiquent le sport au « centre sportif du jeudi », proposé par le patronage de la ville. Fêtés dans le presse locale et nationale, ils ont même la chance de faire un beau voyage… En effet, l’émission du 16 février 1967 est diffusée en direct de Marseille. Neuf adolescents de l’équipe font l’aller-retour en avion dans la journée,accompagnés par M. Coloignier, le directeur du patronage, Madame Laloue, maire-adjointe et les animateurs de la télévision. Non seulement, les jeunes rencontrent le comédien Bourvil, qui les accueille à leur arrivée, mais ils gagnent à nouveau la compétition !

Un mois plus tard, l’émission a lieu au Palais des Sports de Saint-Denis devant 1500 enfants de Pierrefitte venus encourager « Les Invincibles ».

 Un mini-tournoi pour les plus petits

Les épreuves restent les mêmes jusqu’à la fin du jeu. Lors de la 5e émission, contre une équipe de Sceaux, les producteurs ajoutent un mini-tournoi pour des enfants de moins de 7 ans, animé par Jean Nohain et Annie Fratellini. Quatre plus petits, deux filles et deux garçons de la Cité Le Colombier-Pasteur, y participent.

Une grande fête à Pierrefitte en juin 1967

L’aventure s’achève en juin 1967 avec la dernière émission et la victoire finale contre Breteuil. Quelques jours auparavant, Pierrefitte-sur-Seine faisait un triomphe à ses champions sous le « Chapiteau Music-Hall Spirou », installé devant l’école maternelle Anatole-France le 20 juin 1967. Une salle comble applaudit dès 21h les adolescents du patronage, mais aussi les vedettes de l’émission, notamment l’animateur Gilbert Richard et l’humoriste Henri Tisot, alors très célèbres.