Pierrefitte libérée !

[Sur le boulevard Charles de Gaulle en août 1944 – 3Fi4-170]

Entre le 23 et le 29 août 1944, Pierrefitte connaît plusieurs jours de combats qui mèneront à la libération de la ville.

Août 1944. Les Alliés ont débarqué depuis plus de deux mois sur les plages de Normandie et pour les Pierrefittois, la guerre semble interminable. Soudain, les événements s’accélèrent. Le 19, la Résistance fait hisser le drapeau tricolore sur l’hôtel de ville. Un symbole patriotique très fort pour les habitants, après quatre longues années d’occupation. Quelques jours plus tard, une délégation spéciale chargée de l’administration provisoire des intérêts communaux est formée. Les troupes allemandes n’ont cependant pas dit leur dernier mot. Le 23 août, la mairie subit un mitraillage et des jets de grenades. Le lendemain, le pont de la Grande Ceinture est détruit par l’ennemi. Alors qu’à quelques kilomètres de là, Paris commence à fêter la Libération, les combats font rage à Pierrefitte.

Les martyrs de la Libération

Ces quelques jours pendant lesquels l’espoir se mêle à la peur, sont marqués par les morts qui s’enchaînent. le 25 août, deux jeunes FFI, Roger Strahm et Georges Nantier, sont tués et un agent communal, Henri Baerr, est fusillé. Le lendemain, les combats se poursuivent aux Joncherolles, près de l’hôtel de ville et de l’actuel conservatoire. Les Allemands, en représailles à la mort de l’un des leurs, fusillent neuf Pierrefittois, à l’angle de la rue de la Butte Pinson et de l’avenue de la République. le 27 août, l’arrivée de la 2e Division Blindée permet, au terme d’une rude journée de batailles, la Libération effective de la commune.

Les Allemands se replient vers le Nord et la ville peut alors commencer à panser ses plaies. Au total, 21 civils, 7 FFI et un soldat de la Division Leclerc ont péri à Pierrefitte entre le 23 et le 29 août 1944. Dès le 29 août 1944, une cérémonie d’hommage est organisée à l’hôtel de ville, rassemblant – comme en témoignent les photographies – un très grand nombre d’habitants.

[Cérémonie d’hommage du 29 août 1944 devant l’hôtel de ville de Pierrefitte : les cercueils des défunts – 3Fi4-146]
[Cérémonie d’hommage du 29 août 1944 devant l’hôtel de ville de Pierrefitte : la foule autour des grilles – 3Fi4-147]